• 17e et dernier jour de marche : 19km, 320m de dénivelé et environ 4 h 30 de marche.

    C'est avec un petit pincement au cœur que nous abordons ce dernier jour de pèlerinage pour l'année 2016. J'étais partie avec un peu d'appréhension, souffrant beaucoup de mon épaule gauche et sachant que je me fatigue beaucoup plus facilement qu'auparavant, mais finalement tout s'est bien passé grâce au portage de bagages et à la météo plutôt clémente. Un petit regret, l'organisation de réservation d'hébergement en petits hôtels ne nous a pas procuré la même convivialité que les années précédentes où nous logions en gîtes ou chambres d'hôtes. Cependant nous avons fait de belles rencontres sur le Chemin et espérons que nous garderons le contact avec ces sympathiques pèlerins.

    L'étape est une approche progressive de la grande ville de Leon. Petit à petit, les cultures font place à des entreprises, nous longeons souvent des routes à grande circulation et traversons la zone industrielle et la périphérie. Heureusement, nous avons rencontré un couple très sympathique de la région parisienne, et en bavardant le temps passe vite et nous pénétrons dans la ville puis dans le centre historique.

    Mercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - Leon

    Pont de Villarente comprenant vingt arches déjà cité par les pèlerins du Moyen Age

    Leon, étape majeure du Camino possède des joyaux architecturaux de style roman , gothique et Renaissance. Leon tire son nom du latin Legio VII Gemina, un castrum romain. Au Moyen Age Leon se développa grâce aux rois asturiens qui firent venir d'Andalousie et de Tolède des chrétiens mozarabes. (extrait du guide du Camino Francès de Jean-Yves Grégoire)

     

     

    Mercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - Leon

    Mercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - LeonMercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - Leon

    Mercredi 1er juin 2016 : Mansilla de las Mulas - Leon

    Demain après-midi retour en France par le train Leon - Hendaye.


    2 commentaires
  • 16e jour de marche : 20km, 230m de dénivelé cumulé, environ 4h 30 de marche

    La nuit a été un peu difficile, notre chambre était située au-dessus du bar de l'hôtel qui a fermé à 1 h 30 du matin et dès 5 h 30 des pèlerins ont commencé bruyamment leurs préparatifs de départ. Heureusement l'étape est courte et nous pourrons faire une bonne sieste réparatrice. Contrairement aux jours précédents, il fait très beau, un peu frais au départ puis une température agréable s'installe. Le Chemin est toujours en ligne droite avec de nombreux espaces aménagés de pique-nique mais peu de points d'eau. Bernard photographie un groupe de spatules dans un étang au loin et un petit échassier à identifier. Sa collection d'oiseaux du Chemin s'étoffe, il faudra essayer de les identifier à notre retour à la maison.

    Mardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las Mulas

     

    Après 13 km sans aucun village,  les deux tracés, Camino Real et Camino Alternativo se rejoignent et nous marchons toujours en ligne droite pour rejoindre Mansilla de las Mulas. Cette ville se trouvait à la croisée des routes majeures à l'époque romaine. La cité traversa le temps, protégée par ses fortifications et compta jusqu'à sept églises et quatre hôpitaux au Moyen Age. Cette ville étape, très agréable avec ses places bordées d'arcades affiche un plan qui rappelle celui des bastides du Sud-Ouest français.

    Mardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las Mulas

    Mardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las MulasMardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las Mulas

    Et pour finir et montrer qu'on ne rencontre pas que des belles choses sur le Chemin : cette statue de style presque stalinien représentant un"peregrino" et sa "peregrina".

    Mardi 31 mai 2016 : El Burgo Ranero - Mansilla de las Mulas

     


    votre commentaire
  • 15e jour de marche : 19.5km, 312m de dénivelé cumulé, environ 4h30 de marche

    En principe, un taxi aurait du venir nous chercher à Sahagun pour nous ramener à Moratinos où nous nous étions arrêtés la veille mais des problèmes d'horaires et de fatigue nous ont fait changer d'avis et nous sommes partis ce matin de Sahagun, réduisant ainsi notre étape d'environ 8km. Une petite entorse qui nous a permis de trouver un bureau de poste ouvert, ce qui paraissait mission impossible. Dans certains villages, la poste ouvre de 11h45 à 12h30, il faut vraiment être là au bon moment.

    Ce matin la ville est plongée dans le brouillard, en la quittant il se dissipe laissant place à un temps nuageux et frais avec du vent, c'est agréable pour marcher mais on enfile quand même les gants et le bonnet. Il faut aussi se rappeler que la Meseta est environ à 800 m d'altitude.

    Il y a deux itinéraires possibles : le Camino Real, longeant la route ou le Camino alternativo, plus varié mais qui ne nous conduit pas à notre étape. Les deux chemins se rejoindront demain à Mansilla de las Mulas. A nouveau, les commentaires négatifs sur le Camino Real s'avèrent injustifiés, la marche est certes un peu monotone sur de longues lignes droites (anciennes voies romaines) mais le sentier est en terre, non bitumé, bordé d'arbres et complètement sécurisé par rapport à une route au trafic peu important.

    Lundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo Ranero

    A El Burgo Ranero, c'est un véritable habitat collectif pour les cigognes : 4 nids sur le clocher, alors qu'elles ont dédaigné le clocher moderne du village d'à côté pour un mât.

    Lundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroLundi 30 mai 2016 : Sahagun - El Burgo RaneroDans une zone de marécages, quelques oiseaux à identifier à notre retour.

     

     


    votre commentaire
  • 14e jour de marche : 31km, 390m de dénivelé positif, environ 8 heures de marche

    Nous quittons Carrion de los Condes dès 7 heures car l'étape sera longue. La ville est en pleins préparatifs pour la Fête-Dieu qui semble être une attraction majeure pour la ville.

    Dimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - Moratinos

    Nous abordons la Calzada de los Peregrinos, une ligne droite au milieu d"un désert. Face au vide et à l'immensité, c'est le moment de se mettre à l'écoute pour apprécier le silence. Le temps est frais (5°C le matin) et restera couvert et venteux, tournant à l'orage en fin d'après-midi.

    Dimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - Moratinos

    Nous atteignons le premier village après 17km de marche sans une construction, seulement des champs à perte de vue, très peu d'arbres. Heureusement il fait frais mais on peut imaginer ce genre de marche sous la canicule. L'orage menace de plus en plus et nous arrivons in extremis à Moratinos où un taxi doit venir nous chercher pour nous emmener à Sahagun pour notre logement.

    Dimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - Moratinos

     

    A Moratinos il y a des bodegas (caves) à demi enterrées qui ressemblent à des habitations de Hobbits

    Le soir, nous visitons Sahagun, ville située au carrefour de voies de circulation romaines importantes. C'est également un site clunisien important, les édifices religieux de la ville sont en brique et souvent de style roman-mudéjar.

    Dimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - Moratinos

    Dimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - Moratinos

    Et voici notre hôtel avec vue de la chambre sur un nid de cigognes.

    Dimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - MoratinosDimanche 29 mai 2016 : Carrion de los Condes - Moratinos


    3 commentaires
  •  

    13e jour de marche : 21km, 273m de dénivelé positif, environ 5 heures de marche.

    Aujourd'hui c'est une étape facile, courte et plate. Un seul petit bémol : la météo. Nous nous sommes bien fait mouiller mais ce n'est rien à côté du déluge qui est tombé après notre arrivée à l'étape. Nous avons bien fait de partir tôt !

    Nous avions le choix, comme itinéraire de suivre le tracé historique qui suit la route sur une piste sécurisée aménagée pour les marcheurs (voir photo) ou choisir l'alternative un peu plus longue mais plus agréable, ce que nous avons fait quand c'était possible.

     

    Samedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los Condes

    Le paysage est toujours majoritairement agricole : champs de blé, de seigle et autres céréales. Cette région étant considérée comme le grenier de l'Espagne. Sur les clochers, nous retrouvons nos amies les cigognes.

     

     Samedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los Condes

     

    Nous arrivons à Carrion de los Condes assez tôt, ce qui va nous permettre de visiter son patrimoine historique et architectural particulièrement riche. Au XIIe siècle, cette ville comptait douze paroisses et autant d'hôpitaux. Un petit aperçu des églises visitées ainsi que du Monastère San Zoilo, partiellement transformé en hôtel de luxe.

    Samedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los CondesSamedi 28 mai 2016 : Fromista - Carrion de los Condes

    Dans l'église San Andres, l'organiste répétait pour la Fête-Dieu sur un orgue particulièrement original!

    Toute la ville était en effervescence pour préparer cette grande fête avec des bannières aux fenêtres et des décors floraux sur le sol de la Plaza Mayor. Malheureusement nous n'avons pas pu faire de photos car ils étaient recouverts de plastique pour les protéger de la pluie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires