• 6e jour de marche : 22km - 560m de dénivelé cumulé - environ 5 heures de marche

    Ce matin, nous quittons Najera sous un ciel sans nuage. Nous passons devant le Monastère Santa Maria la Real avant de quitter la ville. Nous allons parcourir la campagne au milieu des champs de céréales et des vignes. Il y a peu de villages : Azofra et Cirueta.

    Samedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la Calzada

     

    Samedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la Calzada

     

    Nous arrivons finalement à notre étape. Nous logeons dans un couvent de soeurs cisterciennes. La chambre est très confortable avec des sanitaires privés et le repas tout à fait correct et copieux. Nous allons visiter la ville dont la cathédrale est un vrai musée et abrite un poulailler avec une poule et un coq selon la légende qui suit :

    Le miracle du pendu dépendu

    Parmi les nombreux pèlerins du Chemin de Compostelle qui font halte à Santo Domingo de la Cazalda, afin d’y vénérer les reliques de Santo Domingo de la Cazalda, vint un couple avec leur fils de 18 ans, du nom de Hugonell et venant de Xanten en Allemagne.

    La fille de l’auberge où ils descendirent tomba amoureuse du jeune homme et face à l’indifférence de ce dernier, elle décida de se venger. Elle plaça une pièce d’argenterie dans son bagage et lorsque les pèlerins continuèrent  leur chemin, la jeune fille dénonça le vol aux autorités.

    Le délit de vol d’argenterie était puni de mort, de telle manière qu’une fois arrêté et jugé, l’innocent pèlerin fut pendu.

    Lorsque les parents revinrent de Compostelle, ils allèrent voir leur fils pendu, ils restèrent ébahis d’entendre la voix du fils leur annoncer que Santo Domingo de la Calzada l’avait maintenu en vie.

    Ils allèrent immédiatement voir le juge et lui racontèrent le prodige. Incrédule ce dernier leur répondit que « leur fils était aussi vivant que le coq et la poule rôtis qu’il s’apprêtait à manger.

     

    Ensuite le coq et la poule se mirent à chanter en sautant du plat. Le jeune homme fut dépendu et la servante coupable de diffamation condamnée.

    Samedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la Calzada

    Samedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la Calzada

     

    Samedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la CalzadaSamedi 21 mai : Najera - Santo Domino de la Calzada


    votre commentaire
  • 6e jour de  marche : 31 km, 610m de dénivelé cumulé, environ 8h30 de marche.

    Au départ ce matin, il n'y a pas un nuage dans le ciel et la journée s'annonce chaude (29° à l'ombre à l'arrivée à Najera). Très peu d'ombre sur le Chemin qui traverse la Rioja. Nous quittons Logrono par une succession d'espaces verts, aires de loisirs avec un petit lac, c'est très agréable. Bernard photographie un petit écureuil roux très mignon.

     Vendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - Najera

    Le Chemin continue vers Navarrete où de nombreux pèlerins font étape. L'église est majestueuse et déborde de dorures en tous genres. Un beau portail de style mozarabe provenant de l'hôpital pour pèlerins St-Jean d'Acre orne l'entrée du cimetilère.

     Vendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - Najera

    Il nous reste encore 16 km à parcourir sous un soleil de plomb, sur des chemins de terre et sans traverses un seul village. Il parait qu'il y a quelques années, ce tronçon suivait le tracé historique qui est devenu la N120, une route à grande circulation, heureusement le sentier a été aménagé en le rallongeant mais en évitant la plupart du temps cette circulation infernale.

    Vendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - Najera

     

    Après l'installation à l'hôtel, nous partons à la découverte de la ville ancienne de Najera qui abrite un monastère dans lequel se trouvent des gisants d'infants d'Espagne et d'autres personnalités comme Dona Blanca, petite-fille du Cid. Il y a également un cloitre gothique de toute beauté.

     

    Vendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - Najera

     

    Tampons du jour sur le crédencial

     

    Vendredi 20 mai 2016 Logrono - NajeraVendredi 20 mai 2016 Logrono - Najera


    votre commentaire
  •  

    Quatrième jour de marche : 30 km 700m dénivelé cumulée 

    On dit souvent que le 3e jour est le plus dur, pour moi c'est ce qui s'est passé. Hier soir je suis arrivée épuisée à l'étape, en plus la transpiration avait fait couler la crème solaire dans mes yeux, occasionnant un brûlure très pénible. Avec un peu de sérum physiologique, tout est rentré dans l'ordre. Aujourd'hui nous avons une longue étape et nous sommes partis à 8 heures, l'hôtel ne servant pas de petit-déjeuner avant 7h30. Le chemin est agréable, vallonné car nous traversons une région viticole et la vigne pousse rarement sur du terrain plat. Il y a aussi beaucoup d'oliviers, d'amandiers et plein de jolies fleurs au bord du chemin. Nous sommes accompagnés par les chants des oiseaux et Bernard s'amuse à les photographier, il faudra tenter de les identifier à notre retour.

     Jeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - Logrono

     

    Notre premier arrêt se fait au petit village de Sansol où nous dégustons un bon jus d'orange. Le village d'à côté, séparé par un petit vallon est Torres del Rio où se trouve une chapelle octogonale, comme celle d'Eunate vue le premier jour. Ce serait une chapelle funéraire peut-être construite par les templiers.

     

    Jeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - Logrono

     

     

    Nous marchons ensuite environ 10 km avant d'arriver à Viana, dernière ville de Navarre qui fut fortifiée à partir de 1219. Au Moyen Age, elle comptait 4 hôpitaux pour accueillir les pélerins. L'église Santa Maria très vaste était malheureusement fermée

    Jeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - Logrono

     

    Nous continuons notre chemin vers Logrono, capitale de la Rioja, connue des amateurs de vins capiteux. C'est aussi une région très appréciée par les cigognes qui nichent volontiers dans les tours et les clochers

     

    Jeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - Logrono

     

     Les tampons du jour sur le crédencial

    Jeudi 19 mai 2016 Los Arcos - LogronoJeudi 19 mai 2016 Los Arcos - Logrono


    5 commentaires
  • Troisième étape : 22 km - 500m de dénivelé

    Ce matin, réveil à 6 heures, petit-déjeuner à 7h et départ à 7h30 avec la navette de l'hôtel qui nous ramène sur le chemin et nous évite ainsi un km supplémentaire. Il fait frais mais cela ne durera pas et nous finirons l'étape sous une forte chaleur. Le début de l'étape nous mène au Monastère d'Irache , célèbre pour sa fontaine à vin gratuite pour les pèlerins. Il y a foule et le débit de la fontaine est faible. Le vin n'est pas terrible mais l'initiative est sympathique.

    Mercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los Arcos

     

    Nous continuons le Chemin vers Azqueta, où nous faisons une petite pause café et jus d'orange. Nous avons découvert qu'un peu partout les bistrots font devant le client de délicieux jus d'orange pressée, un vrai régal et plein de vitamines ! Ensuite nous montons vers Villamayor de Monjardin, point culminant de l'étape à 675m.

    Mercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los Arcos

     

     

    Le reste de l'étape se passera sans rencontrer un seul village ou habitation. Le Chemin se déroule au milieu des vignes, des champs de blé et d'oliviers, tout cela sous un soleil de plomb. Nous sommes heureux d'arriver à Los Arcos pour une bonne douche et une petite sieste.

    Mercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los ArcosMercredi 18 mai 2016 Estella - Los Arcos

     

     


    2 commentaires
  • Deuxième jour de marche : environ 25km (dénivelé cumulé 660m).

    Selon notre guide, l'étape semblait assez facile, presqu'une promenade de santé et finalement, comme d'habitude, c'est une succession de montées et de descentes plus ou moins raides et on se retrouve avec un dénivelé cumulé de 660m environ. Pour couronner le tout, l'hôtel à l'arrivée se trouve à 1 km du chemin en haut de la ville. Nous sommes partis assez tôt de Puente la Reina et son célèbre pont médiéval qui devait sans doute prélever un péage à tous ceux qui le traversaient.

    Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)

    Ensuite, le chemin en terre ou en dalles de pierre (ancienne voie romaine) traverse de jolis villages aux belles maisons patriciennes en pierre. Cirauqui est un joli village perché dont l'église possède un magnifique portail mozarabe.

    Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)

    Nous arrivons à Estella vers 16 heures un peu fatigués par la marche sous le soleil et après une bonne douche, nous partons découvrir la ville, ses nombreuses églises et la petite cité médiévale

     

    Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)Mardi 17 mai 2016 Puente la Reina - Estella environ 25km (dénivelé cumulé 660m)


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique