• 11e jour de marche : 22km, 420m dénivelé positif, environ 4h30 de marche.

    Depuis hier nous abordons la traversée de la Meseta qui durera pendant 200km. C'est un plateau semi-désertique, élevé en altitude, glacial en hiver, torride de mai à octobre. La beauté austère de cette région transcende le Chemin et lui confère sa vraie dimension, bien différente de la simple randonnée (extrait du guide du Camino Francés de Jean-Yves Grégoire).

    Des champs de céréales à perte de vue, des fleurs multicolores le long du chemin qui serpente et le chant des oiseaux pour compagnie, voilà un petit résumé de la journée. Nous traversons un seul village, Hontanas, et découvrons les vestiges de l'Hôpital pour pèlerins San Anton. Encore quelques kilomètres et nous arrivons à Castrojeriz. C'est un village-rue qui s'est développé le long du Camino de Santiago au Moyen Age. Il comptait alors neuf églises et sept hôpitaux. Aujourd'hui subsistent beaucoup de vieilles maisons. Nous nous installons à notre hôtel qui possède un joli patio (dernière photo)

    Jeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - Castrojeriz

    Jeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - Castrojeriz

    Jeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - CastrojerizJeudi 26 mai 2016 : Hornillos del Camino - Castrojeriz


    1 commentaire
  • 10e jour de marche : 25km, 450m dénivelé positif, environ 5 heures de marche

    L'étape nous semblait facile et pas trop longue, c'est pourquoi nous décidons de visiter le Monastère royal de las Huelgas, fondé en 1187 par Alphonse VIII et son épouse Éléonore de Plantagenêt (fille d'Aliénor d'Aquitaine). Ce couvent qui abritait des religieuses cisterciennes de haute lignée compte deux cloîtres. L'église abrite des sépultures royales. L'idée était intéressante mais nous avons été un peu déçus. Le monument n'ouvrait qu'à 10 heures du matin, la visite est exclusivement guidée, débutant à 10h20, en espagnol avec quelques informations en français et anglais de temps en temps et, comble pour Bernard, interdiction de faire des photos à part deux ou trois endroits autorisés. Nous sommes un peu déçus et nous avons perdu beaucoup de temps qu'il faut rattraper l'après-midi. La sortie de Burgos n'est pas trop pénible malgré les nœuds autoroutiers et le rappel à la "civilisation" automobile. Peu de villages et nous montons vers le plateau de la Meseta que nous traverserons pendant plusieurs jours.

    Mercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del CaminoMercredi 25 mai 2016 : Burgos - Hornillos del Camino


    1 commentaire
  • 9e jour de marche : 28km, 450m de dénivelé positif, environ 7h de marche

    Nous quittons San Juan de Ortega vers 6h30 avant le lever du soleil. Nous marchons un peu dans la forêt et les collines en traversant quelques villages typiques, comme Agès, Atapuerca, puis commence la lente progression vers la ville de Burgos. Même si l'itinéraire nous fait éviter la zone industrielle, il nous faut longer l'aéroport puis le Rio Arlanzon pendant de nombreux kilomètres de bitume ou de sentiers pierreux. Nous essuyons également quelques belles averses.

    Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos

    Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos Mardi 24 mai 2016 : San Juan de Ortega - Burgos

    La cathédrale de Burgos est époustouflante. Je n'ai mis que quelques photos pour en donner une idée mais Bernard en a posté beaucoup plus sur sa page Facebook

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • 8e jour de marche : 25 km - 683m de dénivelé cumulé - environ 6 heures de marche

    L'orage de la nuit a nettoyé le ciel, par contre le thermomètre indique 2° quand nous quittons Belorado. L'étape est assez tranquille. Nous avons quitté la Rioja et ses vignobles . Le début de l'étape ressemble à la précédente à travers des prairies vallonnées et des petits villages. Après Villafranca et une montée un peu rude, il n'ya plus que la forêt et la lande des Montes de Oca, un espace redouté au Moyen Age. Au final, l'arrivée au Monastère San Juan de Ortega, haut lieu du Chemin, nous fera ressentir un grand réconfort sans doute analogue à celui que devaient éprouver les pèlerins médiévaux.

    Nous quittons Belorado et son église adossée au rocher et découvrons une petite chapelle troglodyte. Le chemin se poursuit avec ses "montagnes russes". Nous montons en altitude vers le Puerto de la Predeja 1150m et nous continuons à marcher dans la forêt jusqu'à San Juan de Ortega. Nous rencontrons dans les bois de drôles de sculptures en bois.

    Lundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de Ortega

     

    Lundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de Ortega

     

    Nous arrivons enfin à notre destination le Monastère San Juan de Ortega (St-Jean des orties), à peine un village de 19 habitants avec une église, une auberge pour pèlerins et un hôtel rural pour un peu plus de confort. On nous donne un sac pour le petit-déjeuner car le bar n'ouvre qu'à 9 heures et nous voudrions partir tôt pour Burgos pour avoir le temps de visiter la ville.

    Lundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de Ortega

     

    Lundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de OrtegaLundi 23 mai 2016 : Belorado - San Juan de Ortega


    1 commentaire
  • 7e journée de marche : 25km - 525m de dénivelé cumulé - environ 6 heures de marche

    Nous quittons notre hébergement par un matin frisquet. La météo annonce de la pluie et elle ne s'est pas trompée. A la sortie de la ville, nous observons de nombreux nids de cigognes qui semblent apprécier la région. Le tracé suit plus ou moins la N120 très fréquentée mais heureusement, l'itinéraire s'en éloigne pour nous faire découvrir de petits villages

    Dimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - Belorado

    Dimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - Belorado

    La pluie commence à tomber sous forme d'averses. Le ciel noircit et nous entendons un premier coup de tonnerre. Le temps d'enfiler mon poncho, l'orage s'est calmé. Nous arrivons à Belorado. Cette ville se développa au 12e siècle grâce aux Francs qui cohabitaient en harmonie avec les Maures et les Juifs. La cité comptait 2 hôpitaux et 9 paroisses. Il subsiste Santa Maria la Mayor et Santa Maria de Belen laquelle s'élève sur l'emplacement d'un ancien hôpital. San Pedro domine la Plaza Mayor qui s'anime le soir en réunissant la population locale et les pèlerins. Les ruines d'un château accroché au rocher dominent la ville.

    Dimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - Belorado

    Dimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - BeloradoDimanche 22 mai 2016 Santo Dominguo de la Calzada - Belorado


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique